Les Covenants

Les Covenants 

 

Longtemps agissant dans l’ombre, la Camorra a récupéré les restes fumant de l’Invictus à la fin de la guerre. C’est à présent le plus large covenant de Rome, rassemblant la moitié des vampires de la ville. La Camorra contrôle tout le crime organisé dans le centre-ville. Son influence s’arrête toutefois avec le Tibre. Au Sud-Ouest, le Terrain de Chasse de la Trastevere est bien trop périlleux pour un commerce stable ; à l’Ouest, le territoire du Vatican est hors-limites ; le Nord-Ouest et le Prati a été cédé à la mafia ‘Ndrangheta en échange de leur absence dans le centre de Rome. La Camorra a également le plus large nombre de goules et d’alliances avec la police et les politiques pour assurer son influence durant la journée et sa domination des autres covenants. D’autres cellules de la Camorra sont présentes dans les autres grandes villes d’Italie, assurant un réseau flexible de coopération et d’échanges. Au sein de la Camorra romaine, les domaines d’activités économiques sont traditionnellement divisés entre les Familles. Les Borghese se sont arrogé les transactions avec les politiciens italiens. Les Corleone contrôlent la majorité de la prostitution dans la ville. Les Cuneo se spécialisent dans les paris. Les Tattaglia sont les fournisseurs de la Camorra, et facilitent le trafic en tout genre avec le monde extérieur. Les Kindreds doivent en théorie leur allégeance à la Camorra avant leurs origines, mais la majorité des vampires travaillent avant tout pour l’une des quatre Familles. 

Le Lancea et Sanctum compte seulement la moitié des membres de la Camorra, mais bénéficie sans doute de plus d’influence sur la politique vampire dans la cité. Il est dit que le Baron Mario Stracci a le Prince Content Not Found: lorenzo_borghese sous son pouce, et que rien ne se passe sans son accord. Cela ne va pas sans irriter les autres familles, mais ils sont impuissants à y changer quoi que ce soit tant que la Lancea reçoit l’appui du Pape et de la Section XIII. Mais cela pourrait être sur le point de changer…

La Voix joue un jeu dangereux, marchant toujours à la limite des règles de la société Kindred. Un pas de côté, et les autres familles se feront un plaisir de lancer une Chasse Sanglante contre eux. La Voix est donc particulièrement ouverte et transparente par rapport à ses activités pour éviter tout soupçon inutile. Sa douzaine de membres essaye de convaincre les autres covenants des avantages de dévoiler les vampires à la face du monde, invitant les vampires romains aux soirées et salons de la famille Barzini. Tant qu’ils ne font que parler, ils sont tolérés. Mais certains éléments de la Voix commencent à se demander s’il ne serait pas préférable – et plus simple – de forcer la main de leurs camarades et d’aider les humains à voir la vérité…

Le Cercle de la Sorcière n’est pas le bienvenu à Rome. Le Vatican et la Lancea ont été très clairs. Les Kindreds sont tolérés, mais pas les hérétiques. Toute Sorcière vue pratiquant la magie noire – dite Cruac – est immédiatement pourchassée et exécutée par les agents de Dieu. La Camorra est généralement de l’avis du Lancea, tandis que les autres covenants ignorent la situation. Une poignée de Sorcières parvient toutefois à survivre à Rome, cachés, loin des regards de leurs cousins. Nul ne sait quel est leur objectif, et pourquoi ils restent à Rome.

La situation de l’Ordo Dracul est plus enviable, mais pas de beaucoup. Tant que les quelques Dragons de Rome ne remettent pas en question les enseignements de l’Eglise ouvertement, ils sont tolérés. Leur avantage sur les Sorcières est qu’ils font leurs recherches dans leur coin, sans partager leurs découvertes et pensées avec les autres. Et c’est très bien ainsi. S’ils commencent à professer une hérésie, le poing du Lancea ne tardera pas à s’abattre sur eux.

Les Covenants

La Cité Eternelle LedoMovuct